Église Chrétienne Catholique Traditionnelle, messe, Parole de Dieu, Bible, Jésus Christ, disciple Christ, histoire Église catholique, œcuménismes
Vocation

 

 

 

 

 

 

 

 

     Vocation au sein de

l’Église Chrétienne Catholique Traditionnelle,

 

Notre Église, est à la recherche de personnes qui désirent travailler au service de l’Évangile, entre autre comme diacre et prêtre, pour  ainsi répondre à l’appel du Seigneur . Voici donc un aperçus des pré-requis. Il est à noter que nous ne considérerons que les dossiers des candidats qui auront répondus à toutes les exigences.  

 

Études :   Avoir des études en théologie (BAC ou l’équivalent)

Heure de travail :  Être toujours au service de l’Église et de l’Évangile

Rémunération :   Nous ne recevons aucun salaire de l’Église ni de l’État chacun doit  subvenir à ses besoins ,donc avoir un travail qui le fait vivre. (Nous sommes tous des prêtres ouvriers)


Nous acceptons aussi les prêtres qui ont quittés l’Église catholique romaine et qui ont toujours cette flamme d’annoncer le Christ.

 

 CHEMINEMENT DES CANDIDATS

 LA PROBATION


 Le futur candidat doit participer à toutes les célébrations ou rencontres de la Fraternité. La  période est d’environ trois (3) mois

 LE POSTULAT


 Un an (12 mois) de postulat  (Peut-être prolongé à la demande du Chapitre ou du candidat)

 

 

 


 Documents à fournir


• Certificat de baptême récent, de confirmation, de mariage (s’il y a lieu), de divorce, de décès,  d’ordination.
• Lettre expliquant son désir de faire partie de la Fraternité (Vocation,  ministère, etc.)
• Trois (3) lettres de références de personnes qui connaissent bien le candidat.
• Certificats d’études - Diplômes. 
• Curriculum vitae  (C.V.)  et deux (2) photos passeport
• Certificat de « Bonne conduite » Pour l’obtention de ce certificat, cf. la police.
• Compléter et signer le document « DEMANDE D’ADMISSION »

 

 LE NOVICIAT


 Un an (12 mois) de noviciat.  (Peut-être prolongé à la demande du Chapitre ou du candidat)

 

 CHEMINEMENT VERS LE SACERDOCE et / ou L' INCARDINATION

 

• 1ère  année d’étude en théologie, le séminariste reçoit la « Tonsure »

• À la fin de sa première année, le séminariste peut recevoir le « Lectorat »

• Au début de sa deuxième année, le séminariste reçoit le ministère de l’«exorcisme »

• Au milieu de sa deuxième année d’étude, le séminariste reçoit « l’Acolytat »

• À la fin de la deuxième année de théologie, le séminariste est ordonné « Sous-diacre »

• Au début de la troisième année de théologie, le clerc est ordonné « Diacre ».

• À la fin des études théologiques ou au début de la quatrième année, il est ordonné « prêtre »


 PRÊTRE MARIÉ


 Le candidat qui est marié doit faire le même cheminement que mentionné ci-haut.  De plus, il  devra  avoir le consentement de son épouse.  Son épouse devra donner son accord par écrit à vivre ce  cheminement  avec son époux. Il ne pourra cependant accéder à l’épiscopat.

 UN PRÊTRE  D’UNE AUTRE ÉGLISE POSSÉDANT UNE « SUCCESSION VALIDE »

Il devra faire une probation de six mois à un an.   (cf. 7.1)  suite à sa probation,une période d’environ six (6) mois lui sera demandée comme ‘’novice‘’. Durant cette période, il  pourra célébrer avec la   Fraternité.  Par la suite, avec l’accord du Chapitre, il y aura imposition des mains, ce sera l’incardination donc  l’entrée officielle dans l’Église.

 

LA VOCATION SACERDOTALE


En quoi consiste la vocation ?

Au point de vue religieux, la vocation est un appel par Dieu. Le mot "vocation" vient du latin "vocare" qui signifie : appeler.  L'appel de Dieu se manifeste de deux manières: d'une part par une aspiration personnelle intérieure et d'autre part par un appel extérieur de l'Église. 

L'appel de l'Église s'exprime par le besoin d'une communauté, l'interpellation d'un prêtre, et finalement par l'appel officiel de l'évêque.

L'appel de Dieu suppose des aptitudes suffisantes (morale, affective, intellectuelles...) pour répondre à son appel. Dieu ne demande pas l'impossible.

Comment connaître sa vocation ? Comment savoir si Dieu appelle ?

"Seigneur, que voulez-Vous que je fasse ? "  Pour connaître sa vocation, il faut discer-ner si l'aspiration intérieure  peut être reconnue comme venant de Dieu. L'appel de Dieu se reconnaît dans la prière et la méditation de la Parole de Dieu.

Discerner sa vocation n'est pas une chose facile. On a  besoin d'une aide et d'un ac-compagnement spirituel.

Peut-on intervenir pour éveiller une vocation ?

Parfois c'est une parole qui éveille la pensée de la vocation.  "Vous êtes-vous posé la question de devenir prêtre ?" C'est souvent la parole d'un autre qui nous révèle nos désirs cachés, quand elle est respectueuse de la liberté. Un homme marié a dit:" Quand j'étais jeune j'ai pensé à être prêtre, mais personne ne me l'a demandé".  Poser à un jeune la question de la vocation, c'est lui donner la possibilité de réfléchir sur ce qu'il veut faire de sa vie.

 

Père+ Évêque Gaëtan Boulay 
                                                                                                                                                           
 

 



NOTRE MISSION


"Vivre l'accueil inconditionnel du Christ, dans une pastorale axée sur la Miséricorde du Seigneur, afin d'être: l'Église au Service du Peuple de Dieu.