Église Chrétienne Catholique Traditionnelle, messe, Parole de Dieu, Bible, Jésus Christ, disciple Christ, histoire Église catholique, œcuménismes
Vie Sacramentelle > - l'Ordre
Église Chrétienne Catholique Traditionnelle, messe, Parole de Dieu, Bible, Jésus Christ, disciple Christ, histoire Église catholique, œcuménismes

« Faites ceci en mémoire de moi." 1 Co 11, 24
"Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis."   
(Jn 20,22)

 Ordination presbytérale des Pères Pierre Martel, et Gaëtan Boulay le 18 mai 2002 par Mgr Roger Parent, en l’église St-Albert le Grand, Couvent des Dominicains. 

Jésus a choisi, parmi ses disciples, douze apôtres auxquels Il demande de refaire, après Lui et en Son nom, pour les hommes et les femmes, ce  que Jésus Lui-même a fait pour Ses apôtres et au milieu d'eux : célébrer l'eucharistie, pardonner les péchés, annoncer la Bonne Nouvelle.  A la suite des apôtres, les évêques les prêtres et les diacres, sont les ministres, c'est-à-dire les hommes que Dieu a choisis, dans Son Église, pour être au milieu de leurs frères et sœurs, témoins de Son amour dans le service des sacrements.
Quand les apôtres sont-ils devenus prêtres?
Y a-t-il un moment, un temps, une occasion où les apôtres sont devenus prêtres?  Est-ce le Jeudi Saint ou peut-être la Pentecôte?
 
Pour mieux répondre à cette question, voici une vue d’ensemble sur l’Ancien et le Nouveau Testament.
 
Dans l’Ancien Testament, le peuple élu était un "royaume de prêtres" (Ex 19, 6).  Dans ce peuple, Dieu choisit la tribu de Lévi pour le service liturgique. Ce sacerdoce offrait des sacrifices et des prières, mais ne pouvait opérer le salut. C’était une préfiguration du ministère ordonné de la Nouvelle Alliance.

Puis, débuta le Nouveau Testament... Notre unique Grand Prêtre est le Christ qui a offert son sacrifice rédempteur sur la croix, sacrifice qui se renouvelle de façon non sanglante dans le sacrifice eucharistique. Le sacerdoce du Christ est rendu présent par le sacerdoce ministériel, un sacerdoce de service.

L’Église, à son tour, est un "royaume de prêtres" (Ap 1, 6).  Mais le sacerdoce commun des fidèles diffère essentiellement du sacerdoce ordonné et ministériel des évêques et des prêtres. Dans le ministère ordonné, celui des évêques et des prêtres, le Christ, par la force de l’Esprit Saint, est présent à son Église en tant que Tête de son Corps et Pasteur de son troupeau. Le diacre reçoit aussi l’ordination, le sacrement de l’Ordre, et sa mission est d’aider évêques et prêtres.

Ces renseignements fondamentaux me semblent utiles pour mieux comprendre le minis-tère ordonné et répondre à la question.

Le Christ, consacré et envoyé dans le monde par son Père, a choisi douze apôtres pour continuer sa mission de pasteur, pour sanctifier, enseigner et gouverner. Les apôtres ont choisi des évêques pour leur succéder.

Les évêques, toujours selon le plan de Dieu, ont transmis aux prêtres et aux diacres, la charge de leur ministère. Les prêtres, à l’image du Christ Prêtre, sont consacrés pour prêcher l’évangile, pour être les pasteurs.

Les évêques, toujours selon le plan de Dieu, ont transmis aux prêtres et aux diacres, la charge de leur ministère. Les prêtres, à l’image du Christ Prêtre, sont consacrés pour prêcher l’évangile, pour être les pasteurs des fidèles et pour célébrer le culte divin... Les diacres, au sein de la hiérarchie, sont ordonnés, "non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service" (L.G., 29).

C’est donc par le choix que fit le Christ de Pierre et des autres Apôtres que le ministère ordonné a vu le jour, pour que soit proclamée la Bonne Nouvelle. Puis, après ce choix, le Christ leur a donné le pouvoir de pardonner les péchés, de célébrer l’Eucharistie...

Pour parler de l’institution du sacerdoce ordonné par le Christ, ne faut-il pas dès lors se référer à diverses époques de la vie publique de Jésus, à diverses circonstances?

Cette mission confiée aux Douze par Jésus s’est transmise et perpétuée comme naturellement. Les apôtres, comme nous le voyons chez saint Paul, se sont choisi des successeurs pour continuer leur œuvre, par l’imposition des mains. Ce sont eux nos pasteurs, ceux voulus par le Christ. Ils ne se commissionnent pas eux-mêmes; ils sont députés par le Seigneur.

Pour toutes questions sur une vie donnée à Dieu et aux autres, vous pouvez communiquer avec le Père Évêque Gaëtan Boulay, Métropolitain
 

 

 

 



NOTRE MISSION


"Vivre l'accueil inconditionnel du Christ, dans une pastorale axée sur la Miséricorde du Seigneur, afin d'être: l'Église au Service du Peuple de Dieu.