Église Chrétienne Catholique Traditionnelle, messe, Parole de Dieu, Bible, Jésus Christ, disciple Christ, histoire Église catholique, œcuménismes
Accueil

 

 

Pas de vacances pour la prière !  

Les vacances sont de retour et leur casse-tête peu propice à la prière  !

Déjà le mois de juillet, et revoilà les vacances et leur remue-ménage... Conséquence habituelle de ce chamboulement : Dieu passe à la trappe ! Chaque année, j'ai beau avoir les meilleures intentions du monde, le changement incessant du rythme et des lieux jette en effet aux oubliettes mes résolutions de «bon petit chrétien». Oui, je n'ai jamais autant de temps libre que pendant ces deux mois ensoleillés, et c'est pourtant la période où je prie le moins !

 

Pour en avoir parlé avec des amis, je m'aperçois en outre, et ça me rassure, que je ne suis pas le seul. C'est vrai qu'être un «bon petit chrétien» en vacances peut sembler avoir l'inconvénient - au premier abord_- de compliquer un peu les choses. Alors pour tous ceux qui seraient dans la même situation que mes amis et moi, j'ai cherché quelques «recettes» pour ne pas «zapper» l'essentiel en ce début d'été.

 


L'idée clé ? Profiter des temps souvent longs de trajet estivaux pour prier.

 

 

Astuce n°1 : un chapelet, suspendu au rétroviseur ou enroulé autour du levier de vitesse, voire une petite icône sur le tableau de bord, petits pense-bête pour prier en route.


Astuce n°2 : dans la voiture, écouter tour à tour vos chanteurs préférés et des chants de louange ; vous vous mettrez ainsi à fredonner sans même le vouloir, et chanter, c'est «prier deux fois» (saint Augustin).

Astuce n°3 : entre les mots fléchés et la crème solaire, caler une petite Bible. Ça ne prend pas de place sur la plage, et ça permet avantageusement d'alterner polar de circonstance et parole de Dieu.

 

 

Astuce n°4 : dans le petit village où vous avez vos habitudes, ça m'étonnerait que le bar et l'église soient très éloignés... Alors là aussi, alternez sans vergogne : une fois, vous vous rafraîchirez au comptoir d'un petit jaune, l'autre fois, vous vous rafraîchirez d'une petite méditation à l'ombre douce du sanctuaire.

Quant aux astuces 5, 6, 7 et suivantes, à vous de les inventer ! La dernière en tout cas : n'omettez pas Prier dans vos valises. N'hésitez pas alors à demander l'assistance de votre voisin pour lire les prières à voix haute : vous serez au moins deux à prier. Car quand deux ou trois sont réunis en son Nom, Jésus est là, au milieu d'eux, et quel meilleur compagnon de voyage que le Christ ?

En un mot, sachons profiter - surtout l'été, où ils abondent - de tous ces petits moments favorables pour remercier Dieu des merveilles qu'il nous offre. Pas d'inquiétude, en ces temps de restriction généralisée et de «principe de précaution», l'abus de prière n'est dangereux ni pour la santé, ni pour la qualité des vacances. À consommer sans modération !

 

Les Pères de la

Fraternité sacerdotale « Joseph-Ouvrier »

s’unissent à moi pour vous souhaiter de Bonnes vacances ! 

Père Évêque Gaëtan Boulay

 



NOTRE MISSION


"Vivre l'accueil inconditionnel du Christ, dans une pastorale axée sur la Miséricorde du Seigneur, afin d'être: l'Église au Service du Peuple de Dieu.